La grâce coule dans les domaines sans soucis de votre vie

Par: Joseph Prince
De: March 2009
Trouvé dans: Grâce et Foi
Dieu fournit sa grâce fidèlement dans tous les domaines de notre vie. Sa grâce coule librement…jusqu’au moment où nous l’étouffons en permettant au diable de nous troubler et de nous donner des soucis !

La nuit où le Seigneur Jésus fut trahi, la nuit où Il entra dans Sa passion et souffrit pour nous, Il dit à ses disciples :

Jean 14 :27
Je vous laisse la paix ; je vous donne ma paix ; je ne vous donne pas, moi, comme le monde donne. Que votre coeur ne soit pas troublé, ni craintif.

Le don de paix fut la dernière volonté de Jésus et le plus grand don qu’Il laissa derrière Lui pour ses disciples avant sa crucifixion.

Notre Seigneur est appelé le Roi de Salem (Hébreux 7 :2). Salem veut dire paix. Il est aussi appelé le Prince de Paix. Quand Il était sur terre, Il marchait dans une telle paix qu’Il avait toujours contrôle sur la situation. Ils essayèrent de Le lapider une fois, mais Il marcha à travers la foule sans être blessé (Jean 8 :59). Personne ne pouvait Le toucher. Il avait une paix absolue et parfaite.

Le diable leva une tempête dans la mer de Galilée, mais Jésus continua tout simplement de dormir dans le bateau. Les attaques du diable ne le réveillèrent pas, seulement le cri de Ses disiciples (Marc 4 :35-41). Même dans Sa mort, il avait contrôle sur la situation. Personne ne Lui prit Sa vie. Il donna Sa vie (Jean 10 :17-18). Il choisit dans le jardin de donner Sa vie pour nous.

La Paix de Dieu

Jésus avait et a toujours un parfait contrôle de la situation. Et une des raisons de sa Puissance en est qu’Il marchait dans la paix (shalom) de Dieu. Le mot ‘paix’ dans Jean 14 :27 est le mot ‘shalom’. Ce mot veut dire bien-être et plénitude tout aussi bien que paix du coeur et de l’esprit. Ainsi avoir la paix veut dire que chaque partie de nous – esprit, âme et corps – est en bonne santé.

Ainsi que dit Jésus quand Il dit « La paix Je vous laisse. Non pas la paix du monde, mais Ma paix » ? Voilà ce qu’Il dit : « la paix dans laquelle J’ai vécu ; la paix dans laquelle vous m’avez vu dormir dans le bateau ; la paix que J’avais quand vous m’avez vu marcher à travers la foule qui voulait me lapider ; la paix qui rend le diable impuissant ; cette paix, Ma paix, Je vous la donne ».

Ceci est la paix que Jésus nous légua. Ce n’est pas la paix du monde qui vient par une musique douce, par méditation ou par un soupir profond. C’est plus solide et robuste que cela ! Cette paix ne dépend pas des circonstances et elle est en activité au milieu des tempêtes de la vie.

Garde ton coeur plus que tout

« Mais pasteur Prince, si Jésus nous a donné cette paix, pourquoi est-ce que je suis si troublé et si plein de soucis ?

C’est parce que vous avez permis à votre coeur de se troubler. Remarquez que Jésus immédiatement après avoir dit « La paix Je vous laisse, Ma paix Je vous donne… », Il dit « Que votre coeur ne soit pas troublé, ni craintif ».  C’est vous qui devez ne pas laisser votre coeur se troubler et être craintif. Le Seigneur ne peut pas le faire pour vous. Votre femme ne peut pas le faire pour vous. Moi je ne peux pas le faire pour vous. Vous devez le faire par vous-même !

Beaucoup de personnes gardent leurs finances, leur carrière, leurs enfants, leur santé, etc. Mais le Seigneur ne veut pas que nous gardons ces choses. Au contraire, Il veut que nous gardons notre coeur :

Proverbes 4:23
Garde ton coeur plus que tout ce que l’on garde, car de lui sont les issues de la vie.

Nous devons garder notre coeur plus que tout. Si nous voulons gader ce qui est à l’intérieur (Il ne peut pas le garder pour nous), Dieu gardera toutes les chsoes qui sont à l’extérieur. Si nous ne laissons pas notre coeur être troublé et craintif, la justice, la paix et la joie en l’Esprit saint commencera à se répandre dans nos coeurs. Ceci revient à chercher d’abord le royaume de Dieu, et nous recevrons en plus tout ce dont nous avons besoin! (Matthieu 6 :33)

Ceci devrait nous soulager. Nous n’avons pas besoin de nous soucier pour beaucoup. Nous devons seulement garder notre coeur. La plupart font des décisions imprudentes quand leur coeurs sont troublés. Ils font des choses qu’ils ne feraient pas autrement. Aussi garde ton coeur. Le Seigneur med dit une fois que si nous faisons attention à ce que notre coeur ne soit pas troublé ou craintif, nous recevrons un miracle si c’est cela dont nous avons besoin !

La façon dont nous gardons notre coeur de la crainte et des soucis est de citer Jean 14 :27. Chaque fois que le coeur est craintif ou troublé, disez « Que mon coeur ne soit pas craintif ou troublé ». Et vous libérerez la force pour accomplir ce verset dans votre vie. La paix de Dieu se répandra dans votre coeur.

La grâce à son sommet

Nous avons tous des faiblesses et des ressources. Ce qui me trouble ne vous trouble peut-être pas et vice-versa. Le diable sait quel bouton pousser pour chacun de nous.

Par exemple, je peux parfois avoir des soucis à cause de ma fille parce que je l’aime tellement, mais je ne me fais pas de soucis à propos des finances. Même quand j’étais étudiant et que ma famille avait peu de moyens, je ne me faisais pas de soucis. Dieu me donna la grâce de ne jamais me soucier à propos des finances et cela depuis ma nouvelle naissance.

Le diable ne te touchera pas dans les domaines qui ne te donnent pas d’inquiétudes.

Le Seigneur me dit récemment : « Fils, as-tu remarqué que le diable ne peut pas t’atteindre dans les domaines de ta vie qui ne te posent pas d’inquiétudes ? Les domaines qui ne t’inquiètent pas sont les domaines où ma grâce est au mieux, Mes bénédictions à leur sommet. »

Quand Il me dit cela, je commençais à réaliser qu’il y avait d’autre domaines que les finances qui ne m’inquiétaient pas et où la grâce de Dieu se répandait librement.

Certianes personnes pensent que leurs problèmes sont trop petits pour que Dieu intervienne. « Je suis trop embarrassé pour dire à Dieu ce qui me cause des soucis. C’est un bouton de plusieurs semaines qui me dérange ». Ecoute, si cela trouble ton coeur, ce n’est pas une petite chose ! Dieu veut que tu le jettes sur Lui. Il ne veut pas que ton coeur soit troublé par quelque chose, que ce soit grand ou petit.  Et si tu le jettes sur Lui et ne laisses pas ton coeur se troubler, Sa grâce se répandra librement dans ce domaine de ta vie.

L’Esprit nous enseigne sur la longueur d’onde de la paix

Une autre chose que je veux que vous remarquez est que Jésus juste avant de donner la paix à ses disciples parla de l’aide donnée par l’Esprit Saint : 

Jean 14 :26-27
Mais le Consolateur, l’Esprit Saint, que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera toutes les choses que je vous ai dites. Je vous laisse la paix…

Jésus nous dit que l’Esprit Saint nous enseigne toutes choses sur la longueur d’onde de la paix. En d’autres termes, si tu gardes ton coeur d’être troublé par un problème, si tu refuses de te faire des soucis à ce sujet et tout simlement reste dans Sa paix, l’Esprit Saint t’enseignera toutes choses. Il te montrera comment résoudre la situation.

Mon mal de ventre

Il y a quelques années de cela, j’avais des douleurs d’estomac, et à la fin, je suis allé voir un spécialiste. Il était convaincu que j’avais besoin d’une radio et me dit : « On ne sait jamais avec des symptômes de ce genre. On peut croire qu’ils ne sont pas graves, mais…. ». Je le regardais et vous savez quoi, la foi vient en écoutant, mais la crainte aussi.

Après la consultation, je me dis : « Non, oublie ce qu’il a dit. Je suis un homme de foi ! » Mais les paroles du spécialiste tournèrent et tournèrent dans ma tête. Et aussi longtemps que les symtômes étaient là et que je n’avais pas fait la radio, je continuais à me faire des soucis à propos des symptômes. Enfin vint le jour de la radio. Je me dis : « Pourquoi ne pas en finir une fois pour toutes avec cela » ! 

Il se montra qu’il n’y avait rien avec mon estomac. Les douleurs n’étaient que des symptômes fantômes. Mais sait-tu ce qui arriva durant ces mois ? Je faisais attention à tout ce que je mangeais. Pour la première de ma vie, j’avais peur pour ma santé, et si peur que je ne voulais que des aliments et des boissons organiques. Je buvais du jus de carotte tous les jours ! Je dis à ma femme Wendy que je devais avoir du riz naturel - pas de riz blanc pour moi. Quand nous mangions dehors, j’emmenais avec moi du riz naturel. Je commençais à lire des livres de diète chrétiens. Et je faisais de la course tous les jours pendant 45 minutes jusqu’à en devenir maigre !

Et pourtant malgré tous ces aliments organiques, ce jus de carotte et l’entrainement, j’allais voir le docteur plus souvent durant ces quelques mois que ce que je n’avais fait quand je ne m’entraînais pas et mangeais ce que je voulais !

Le mode d’opération du diable

Maintenant avec du recul, Je peux voir comment la parole de Dieu est vraie. Quand je commençai à me faire du souci dasn un domaine de ma vie, les problèmes s’accumulèrent dans ce domaine.

Quand je m´éditai sur cela, le Seigneur commença à me montrer le mode d’opération du diable. D’abord, il s’approche de toi et il repère un domaine dans ta vie qu’il peut attaquer. Mais il sait qu’il n’a pas la puissance de te faire du mal – Jésus l’a dépouillé de tous les pouvoirs (Colossiens 2 :15). Aussi la seule chose qu’il puisse faire est de te troubler et t’inquiéter.

Te souviens-tu de ce que Pierre dit dans 1 Pierre 5 :8? « Soyez sobres, veillez : votre adversaire, le diable, comme un liont rugissant, rôde autour de vous, cherchant qui il pourra dévorer. »  Quel est le verset précédant ? « ...rejetant sur lui tout votre souci, car il a soin de vous » (1 Pierre 5 :7)

Le diable ne peut venir à bout d’un chrétien rempli de paix !

En d’autres termes, si tu es plein de soucis et si tu ne les jettes pas sur le Seigneur, tu deviens une proie dévorable pour le diable. Mais le contraire est aussi vrai : Le diable ne peut venir à bout d’un chrétien rempli de paix ! Il a besoin de te troubler, de t’inquiéter, de te rendre craintif avant de pouvoir te toucher.

Les soucis empêchent l’épanchement et le flux de la grâce

Voilà une illustration que Dieu me donna et qui va pouvoir t’aider à comprendre ce que je veux dire. Imagine qu’il y a beaucoup de tuyaux descendant du ciel. Ce sont des tuyaux souples et ils servent à donner la grâce variée de Dieu dans tous les domaines de la vie. Il y a une grâce de guérison qui se répand dans ta vie, une grâce de prospérité, une grâce pour ton mariage, etc.

Quand tu es un croyant, tu es justifié par la foi et tu as « par la foi, accès à cette faveur dans laquelle nous sommes. » (Romains 5 :2). Quand nous en venons aux avantages et bénédictions de Dieu, chacun de nous, que nous soyons pasteur ou placeur, nous pouvons nous réjouir du même héritage. Nous avons tous la même position sur le terrain de la grâce.

Quand Jésus mourut sur la croix, il y ue tun tremblement de terre et le coeur de Dieu éclata et s’ouvrit, et des fleuves d’amour, de grâce, de miséricorde et de bénédictions s’en écoulèrent. Et parce que Dieu est eternel, ces fleuves sont éternels. Ils coulent depuis la mort de Jésus. Ils coulent tout le temps.

Mais ce qui arrive est que quand on se fait du souci, c’est comme si on attrappent ces tuyaux souples et empêchent le flux de la grâce de dieu de couler dans ces domaines de notre vie. Le plus nous nous faisons de soucis, le plus nous étreignons ces tuyaux et le plus on les bouche. Est-ce que sa grâce s’écoule encore du ciel ? Oui, mais le tuyau est obstrué par nos soucis et nos inquiétudes. Au contraire, dans le sdomaines où nous n’avons pas de soucis, sa grâce s’ecoule librement, produisant des fruits à la trentaine, soixantaine et fianllement à la centaine.

Aussi quand vous ètres troublés, inquiets et craintifs dasn un domaine particulier de la vie, par exemple les finances, vous donnez accès au diable dans ce domaine. Le diable n’a pas le pouvoir d’arrêter la grâce de s’écouler sur les finances. Il ne peut pas toucher le tuyau. Dieu ne le premettrait pas. La seule personne qui puisse le toucher, c’est vous.

Des symptômes fantômes pou vous troubler

Comme le diable sait qu’il n’a pas de pouvoir sur vous, ce qu’il vous donnera sera des symptômes fantômes pour vous troubler et vous inquiéter. Considerez votre santé par exemple. Le diable ne peut pas simplement vous rendre malade. Il n’a aucun droit de faire cela à un enfant de Dieu parce que Jésus a porté nos péchés sur la croix. Il a pris notre punition et porté nos maladies et douleurs. Par ses meutrissures nos sommes guéris (Esaïe 53 : 4-5). Vous ne pouvez pas non plus être maudit, parce que le Christ nous a rachetés de la loi de la malédiction.

La suel chos eque le diable peut nous donner son des symptômes fantômes et espérer que vous serz inquiétés. Une fois que vous êtes troublés et inquiets, et que vous pensez à eux tout le temps, vosu empêchez le flux de la grâce de Dieu dans votre santé. A nouveau, Dieu fournit la grâce continuellement. Il est fidèle. Ce sont vos soucis qui bouchent le tuyau.

Portez vos soucis à Dieu en prières

Aussi refuse de t’inquiéter. Ne laissez pas votre coeur se faire des soucis ou être craintif. S’il y a quelque chos equi vous inquiète, portez le au Seigneur en prière :

Philippiens 4 :6-7
« ne vous inquiétez de rien, mais, en toutes choses, exposez vos requêtes à Dieu par des prières et des supplications avec des actions de grâces ; et la paix de Dieu, laquelle surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées dans le Christ Jésus. »

Ne sois pas anxieux. Il n’y a aucune utilité à prier des prières soucieuses. Simplement dis à Dieu en quoi consiste le problème et jette tes soucis sur Lui, sachant qu’Il a soin de toi (1 Pierre 5 :7). Laissez partir les soucis. Ensuite remercie le Seigneur d’avoir entendu ta prière et de travailler sur ton problème. Si tu fais cela et refuse de t’inquiéter, « la paix de Dieu, qui surpasse toute notre compréhension, gardera nos coeurs et nos esprits en Jésus Chirst ». Souviens-toi : Le diable n’aboutit à rien avec un chrétien rempli de paix.

Le Père nous veut sans souci

Quand ma fille Jessica commença à l’école, sa mère lui manquait et elle l’appelait durant la récréation. Un jour elle ne l’a reçue pas au téléphone et elle s’inquiéta. Ce fut une expéreince traumatisante pour elle.

Quand elle rentra ce jour-là, je lui parlais de ce qui s’était passé. J’étais vraiment concerné par cet incident. Cela me faisait mal de la voir si inquiète et troublée. Elle n’arrêtait pas de dire « Je ne veux pas aller à l’école. C’est un cauchemar. Je veux être avec maman ». J’essayais de la raisonner, mais c’était comme si elle ne mécoutait pas.

A la fin, je la laissais avec sa mère et j’allais dans ma chambre. J’étais frsutré de voir ma finne si inquiète à un âge si jeune. J’étais même fâchée contre elle. Aussi je m’asseyais et dit au Seigneur, « Seigneur, je ne veux paas qu’elle soit si troublée et craintive. Elle est si jeune. Et je suis malheureux d’être en colère avec elle. Je suis confus, Seigneur. »

Le Seigneur me dit : « Fils, pourquoi es-tu si préoccupé»

Je dis « bon, je je veux pas qu’elle soit si troublée »

« Est-ce que cela est la véritable raison ? »

« Oui »

Il y eut un silence pendant un certain temps. Alors Il demanda : « Quelle est la raison pour laquelle tu ne veux pas qu’elle se fasse du souci ? »

Je pensai à cela un certain temps et soudainement comme un écakir, je vis la veritable raison : J’aime tellement Jessica que je veux qu’elle soit sans souci. Je ne veux pas qu’elle pense à un âge si jeune « qu’est ce qui arrive demain si j’appelle maman et qu’elle ne soit pas là ? quoi ...si ? quoi…si ? » Je ne veux pas qu’elle se fasse du souci parce que je l’aime.

Cela me fait du bien de l’entendre rire quand elle regarde som programme de TV favori, ou quand Wendy et moi nous l’embrassons sur le ventre quand elle se couche. Cela nous rend heureux de l’entendre rire. Mais cela nous rend tristes de la voir pleurer ou s’inquiéter à un si jeune âge. Ce n’est donc pas que je ne veux pas qu’elle se fasse du souci pour ne pas se faire du souci, ou parce que je suis pasteur. Je ne veux pas qu’elle s’inquiète parce que je l’aime et que je veux qu’elle soit heureuse.

Quand je réalisais cela, le Seigneur me dit : «  Fils, maintenant tu sais ce que je ressens envers toi. Je ne te dis pas de ne pas te faire de soucis pour le fait ne pas avoir de soucis. Je te dis de ne pas te faire de soucis parce que je t’aime et que je veux te voir heureux. Je veux que tu te réjouisses de la vie, et par dessus tout, que tu te réjouisses de Mon amour dans ta vie. »

Votre Père veut que vous viviez sans soucis, vous réjouissant de Son amour et sachant qu’Il s’occupe de vous.

Bien-aimés, j’espère que vous n’oublierez pas ce que le Seigneur me dit. Votre Père veut que vous viviez sans soucis, vous réjouissant de Son amour et sachant qu’Il s’occupe de vous. Il vous aime réellement. Et l’amour parfait – connaissant cet amour parfait – chasse la crainte de votre vie (1 jean 4 :18),

Et qui d’entre vous, par le souci qu’il se donnr, peut ajouter une coudée à sa taille ? (Matthieu 6 :27). Ne laissez pas votre coeur se troubler, non plus être craintif, et la grâce de Dieu coulera librement dasn votre vie, amenant avec elle ses meilleures bénedictions !

Cet article est tiré du message « La grâce coule dans les domaines sans soucis de votre vie », prêché par le pasteur Joseph Prince le 17 février 2006.

 

 

Par: Joseph Prince

Joseph Prince is the senior pastor of New Creation Church — a dynamic and fast-growing church in Singapore, which has a congregation of 18,000 members. His ministry as pastor, teacher and international conference speaker focuses on unveiling Jesus and revealing His heart to the people.

Plus sur Joseph Prince | Article par Joseph Prince