Non pas notre fils, mais le Fils de Dieu!

Par: Mary Felde
De: July-August 2010
Trouvé dans: L’Evangile de la grâce

Il existe une si grande différence entre la vie sous l’ancienne alliance et la vie sous la nouvelle alliance. Sous l’ancienne alliance, Dieu dit qu’Il n’oublirait pas les péchés et les iniquités de son peuple, aussi loin que dans la troisième et quatrième génération. Sous la nouvelle alliance, Dieu dit dans la lettre aux Hébreux 8 :12, « Je ne me souviendrai plus jamais de leurs péchés ni de leurs iniquités. »

Quand David pécha, son fils dut mourir. Mais, sous la nouvelle alliance, notre fils ne doit pas mourir. Pourquoi ? Parce que le Fils de Dieu mourut pour nos péchés ! Comme nous sommes bénis de vivre après la croix, après que le jugement des péchés fut tombé sur Jésus ! Ceci est l’étonnant évangile de la grâce de Dieu.

David nous envia et parla de la bénédiction de l’homme à qui Dieu imputa la justice sans oeuvres. Dans la lettre aux Romains 4 :7 Paul cite David qui parle de l’ancienne alliance « Bienheureux ceux dont les iniquités ont été pardonnées et dont les péchés ont été couverts » et il continue dans le verset 8 sur la nouvelle alliance « Bienheureux l’homme à qui le Seigneur ne compte point le péché ». Quelle bénédiction ! Et la conscience de ce pardon change nos vies! Nous l’aimons parce qu’Il nous a aimés en premier !

Dans cette lettre, nous donnons un enseignement sur comment Jésus nous permet de vivre une vie de victoire sur le péché, les échecs, la pauvreté et la maladie. Pasteur Åge Åleskjær donne aussi des explications pour mettre de l’ordre dans les malentendus liés à l’enseignement de la grâce. Nous prions pour que les enseignements apportent de grandes révélations et éclairements.

Par: Mary Felde

Mary Felde is a missionary and worldwide speaker of the Word of God. She has thought in churches, seminars, conferences, and Bible schools on four continents.

Plus sur Mary Felde | Article par Mary Felde