hangement réel – Deuxième partie

Par: David R. Huskins
De: November - December 2011
Trouvé dans: L’Evangile de la grâce
Deuxième partie de la série sur comment acquérir un « changement réel »

CHANGEZ VOTRE SYSTEME DE CROYANCE

Pour initier un changement réel et durable, il vous faut tout d’abord révolutionner votre système de croyance. Cela revient à transformer votre manière de croire en mettant vos pensées en ligne et accord avec la Parole de Dieu. Avant de dire « ô, mais cela est facile » laissez-moi vous donner une dose de réalité.

Changer son système de croyance exige du travail – beaucoup de travail ! le réajustement dépendra de la faҫon dont vous avez été enseignés – mal enseigné, plus de travail. Les bonnes nouvelles sont qu’un réajustement peut être fait. Quand vous commencez à réaliser comment Dieu vous perҫoit réellement, vous pourrez alors devenir le disciple que Jésus voulait faire de vous !

Un des moyens les plus importants pour changer votre système de croyance est de changer ce que vous écoutez.

Un des moyens les plus importants pour changer votre système de croyance est de changer ce que vous écoutez. La bible dit clairement que que la foi vient en entendant, et en entendant, et en entendant, et en entendant (Romains 10 :17). Mais ce n’est pas seulement la foi qui grandit en entendant. Le doute, la condamnation, l’incroyance/le manque de foi et les pensées religieuses viennent de la même faҫon : en entendant ! Si vous êtes continuellement entourés par ceux qui vous rappellent que vous étiez « une mauvaise personne » ou bien en êtes encore une, alors vous avez besoin de changer d’environnement. Entourez-vous de personnes qui vous disent ce que Dieu dit réellement de vous : Il dit que vous êtes justifié, saint et racheté ! Cela est le premier pas pour changer votre système de croyance.

Il y a quelques années de cela, je me mis à introduire une phrase au milieu d’un message – une phrase que je savais allait attirer l’attention de l’assemblée. J’utilise encore cette méthode pour démontrer un point très important ; mais, honnêtement, j’aime tout aussi bien voir la réaction des personnes dans l’assemblée ! Après avoir donné une référence dans la bible, je dis : « Maintenant, je veux que tous ceux qui sont saints dans cette pièce lisent ce verset à haute voix pour moi.» Et alors, je reste debout et je regarde ! Les réponses données sont sans prix. Elles s’étendent de « Qu’est-ce qu’il a dit ? » à « Saint ? Bon, il ne parle certainement pas de moi ! » (Parfois je crois que les réponses seraient meilleures si je maudissais au milieu du message !) Alors juste au moment où tout le monde a ce regard un peu hagard et perdu, je dis « He, si vous êtes un croyant, vous êtes celui à qui je parle ! »! Maintenant, si j’avais dit « Je veux que tout ceux qui avaient étés anciens pécheurs lisent avec moi », tout le monde aurait dit « Amen, frère, c’est moi ! » Vous voyez où nous nous trompons ? Pourquoi est-il si facile de se mettre en liaison avec ce que nous avons été et si difficile de s’identifier avec ce que nous sommes par la grâce de Dieu ? La réponse est simple : Nous avons besoin d’un recyclage de notre manière de croire ! Vous avons besoin de commencer à croire ce que la bible – et non pas une doctrine religieuse – dit de nous.
Souvenez-vous : vous devenez ce que vous croyez. Si vous désirez vivre et changer réellement, vous devez tout d’abord changer vos pensées en les alignant avec ce que Dieu dit de vous !

VOYEZ LE COMME IL EST

N’avez-vous jamais entendu quelqu’un dire « Je ne peux presque plus attendre d’aller au ciel parce qu’alors je verrais Jésus tel qu’Il est ? » Même si cela est juste – un jour nous verrons Jésus face-à-face – ne pas étudier ce que les Ecritures disent peuvent nous amener à manquer de voir ce que Dieu voulait réellement pour nous maintenant, aujourd’hui, ici sur terre.

Regardez ce que dit la Bible :
« Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu, et ce que nous serons n’a pas encore été manifesté ; nous savons que quand Il sera manifesté, nous Lui serons semblables, car nous le verrons comme Il est. » (1 Jean 3 :2)

Il est facile de voir comment vous pourriez lire ce verset et le mettre seulement en relation avec Dieu se manifestant lui-même au ciel. Mais ce n’est pas là que se trouve la force de ce verset. Dieu n’attend pas que vous arrivez au ciel pour vous dévoiler Sa puissance et Sa nature. Il veut se dévoiler à vous maintenant…à travers Sa parole ! Vous n’avez pas besoin d’attendre sa deuxième venue pour avoir une révélation de qui Il est ; vous pouvez Le trouver aujourd’hui dans les Ecritures. Il est important de comprendre cela pour cette simple raison :

Celui que vous voyez est celui que vous serez!

Regardez un peu comment ce verset commence. Il dit : « Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu… » La plupart des chrétiens passent à côté du mot le plus important de cette phrase - “maintenant”. Quand ? Maintenant ! La question qui se pose est: Quand est « maintenant »? et la réponse est « maintenant » ! Non pas dans le temps, non pas un jour dans le futur ou dans les temps bons quand je mérite d’être appelé enfant de Dieu. NON. Remarquez ce que dit la bible, « maintenant , nous sommes enfants de Dieu ». C’est-à-dire qu’à l’instant où vous croyez, vous êtes qualifié pour ce verset. Il n’y a pas de période d’attente. MAINTENANT vous êtes enfant de Dieu!

Au lieu d’apprendre à connaître la nature réelle et le charactère de notre Père dans les cieux, la plupart des chrétiens utilisent leur temps à autres choses : à combattre leurs faiblesses et à se remettre de leurs échecs.

Et devinez ce que font les enfants? Ils s’appliquent à imiter leurs parents! Pourquoi pensez-vous que les petits garҫons couvrent leurs doux visages avec de la mousse à raser et que les petites filles se maquillent et se pavanent avec des chaussures à hauts talons qui sont trop grandes pour elles ? C’est parce que la nature propre aux enfants est de ressembler à leurs parents. Et quand les enfants font ces petites choses pour devenir comme maman et pappa, les parents en sont fiers ! C’est la même chose spirituellement. La bible dit que nous devrions être « des imitateurs de Dieu comme de bien-aimés enfants » (Ephésiens 5 :1).  Chaque enfant de Dieu devrait imité Son Père dans les cieux. Mais au lieu d’apprendre à connaître la nature réelle et le charactère de notre Père dans les cieux, la plupart des chrétiens utilisent leur temps à autres choses : à combattre leurs faiblesses et à se remettre de leurs échecs.
Chacun de nous connaît ses propres faiblesses et ses luttes dans la chair ; elles vous accueillent chaque matin quand vous vous regardez dans le miroir ! Mais vous êtes-vous déjà demandé pourquoi ses faiblesses dans votre vie sont si présentes et faciles à voir ? C’est simple : elles vous ont été révélées encore et encore.  En fait, certains chrétiens en sont rappelés chaque dimanche – à l’église – par un prédicateur qui préfère que les croyants soient liés à leurs faiblesses que libres dans la Grâce de Dieu. Et nous nous demandons pourquoi tellement de chrétiens restent dans une ornière spirituelle !
Voilà comment un vrai changement arrive

VOUS DEVEZ DIRE « OUI ! »

Durant les années 1980 et 1990 on lanҫa une campagne qui faisait partie de la guerre contre les stupéfiants menée aux Etats Unis. Des millions de dollars furent dépensés pour être sûr que chaque enfant aux Etats Unis connurent ces trois mots maintenant célèbres:  Dis Seulement NON (Just say No). L’intention était de décourager chaque enfant de commencer à abuser de la drogue. Après quelques années, on élargit le champ d’action de cette campagne pour aussi inclure la violence, le sexe prémarital, et d’autres problèmes.

Le slogan « Just Say No » était bon et donna des résultats positifs, la plupart de court terme. Il manquait quelque chose d’important pour produire des résultats de long terme. Pour pouvoir dire « Non » à quelque chose, il faut d’abord dire « Oui » à quelque chose de plus grand ! Dire « Non » aux faiblesses ou aux tentations de la chair ne suffit pas. Beaucoup de personnes disent « Non » et se retournent et font exactement ce qu’elles ne devaient pas faire encore et encore. Et qu’est-ce qu’il arrive quand cette methode ne marche pas ? Elle produit plus de frustrations que de victoires – plus de condamnation que de changement.
Et comme si la culpabilité de faire la même faute encore et encore n’est pas assez lourde à porter, certains chrétiens se font en plus des reproches en se demandant « Pourquoi est-ce que je résiste au diable comme le dit la bible, et il ne s’en va pas ? » Ils essaient et essaient de dire « Non » aux attaques de l’ennemi, mais ils n’ont que très peu de résultats. La réponse à leur frustration est à trouver dans le même verset qu’ils ont en reférence. Regardez ce verset dans sa totalité :

Soumettez-vous donc à Dieu. Résistez au diable, et il s’enfuira de vous. »
Jacques 4:7

Voilà ce qui manque : résister au diable (dire Non) n’est qu’une partie de l’équation. Pour pouvoir vivre une vie de victoire sur la chair, quelque chose d’autre doit arriver en premier. Vous devez vous soumettre à Dieu. Vous ne pouvez avoir le pouvoir de dire “Non” au péché sans avoir d’abord dit « Oui » à  la seule force qui puisse vous garder du péché. En d’autres mots, sans se soumettre à la justice, il est impossible de résister au péché. Essayer de résister au diable et de vaincre la chair de vos propres forces non seulement vous gardera dans un cercle vicieux de défaite, mais aussi vous rendra fou ! Il existe cependant un moyen de résister au diable et de le voir déguerpir : soumettez complètement votre vie à la grâce puissante de Dieu.

Avant de dire Non, commencez par dire Oui à une vie pleine de grâce.

Si la soumission à Dieu est la clé de la victoie sur le diable, pourquoi y-a-til encore tellement de chrétiens qui luttent contre les tentations et le péché ? Pourquoi n’apprennent-ils pas à dire en premier « Oui » à Dieu ? L’une des raisons en est que les heures d’enseignement sont mises sur les faiblesses de la chair et non sur la puissance de la justice et de la grâce. Ils entendent tout ce qu’ils « ne doivent pas faire », mais ne reҫoivent jamais une compréhension de ce qu’ils « peuvent faire » en se soumettant à Dieu. Aussi laissez-moi être quelqu’un qui apporte une bonne nouvelle : Vous pouvez vous soumettre à Dieu. Vous pouvez résister au diable et vivre une vie qui vainc le péché. La force de vivre une vie de changement réel est enraciné dans votre capacité à vous soumettre complètement à Sa grâce. Quand vous le faites, vous remarquerez très vite ceci :

Quand vous vous soumettez à la grâce de Dieu, la résistance au péché devient un moindre problème.

Avant de dire « Non », commencez par dire « Oui » à la vie de grâce. Quand vous le faites, vous êtes en position de marcher non selon la chair, mais selon cette grâce auquelle vous vous êtes déjà donné !

GRANDISSEZ EN GRACE

Vous verrez bien souvent que je parle de cette vie de grâce comme d’un voyage. Et c’est exactement cela. Mais cela n’arrivera pas au courant d’une nuit. Et cela ne fait rien! Commencez là où vous êtes et prenez un pas à la fois. Commencez par changer votre système de croyance. Commencez par voir Dieu comme Il est maintenant! Soumettez votre vie complètement à Dieu et regardez le diable déguerpir ! Vous avez commencé un processus connu comme ‘grandir dans la grâce de Dieu’. Non pas que la grâce de Dieu change – la grâce est la même depuis que Jésus vint et accomplit la loi – mais votre révélation et connaissance de comment vivre Sa grâce augmentera continuellement. Quand vous marcherez dans la vérité de sa justice, voilà ce que vous réaliserez immédiatement : le plus vous rencontrez Dieu, le moins vous en avez besoin et le plus vous le voulez !
Beaucoup de personnes croyantes depuis des années m’ont demandé : « David, pourquoi Dieu ne me donne-t-il pas un mot comme Il avait l’habitude de faire quand j’étais un bébé dans le Christ ? » Ma réponse les surprend tous. Je dis : « Je ne me ferais pas de soucis à ce sujet, parce que c’est un signe de matûrité. » Quand vous étiez jeune dans le Christ, vous aviez besoin de confirmation. Mais quand vosu grandissez en Dieu, vosu remarquez que vous n’avez plus besoin de cette confirmation. Bientôt, vous serez debout et marcherez dans la foi !

Voilà la force de l’amour, et l’amour est le plus grand agent de changement disponible pour l’homme.

Est-ce que cela veut dire que vous ne faites plus de fautes ? Certainement pas. Allez-vous avoir des tentations dans votre chair ? Sans aucun doute. Mais voilà la différence. Le plus vous grandissez, comprenez et marchez dans la grâce de Dieu, le plus vous L’aimerez et le plus vous voulez vivre votre vie sans aucune honte afin de l’honorer ! Non pas parce que vous devez ...mais parce que vous voulez.  Voilà la force de l’amour, et l’amour est le plus grand agent de changement disponible pour l’homme.

Quand mes fils étaient adolescents, j’avais l’impression de ne rien faire d’autre que de leur dire de brosser les dents, utiliser un déodorant, et de se coiffer. Parfois je les menaҫais, mais sans résultats favorables…jusqu’à ? Jusqu’au jour jour où ils s’intéressèrent à une fille. Soudainement, je n’avais plus besoin de leur dire ce qu’ils devaient faire. Je devais même les mettre à la porte de la salle de bains, parce qu’ils mettaient tellement de temps à se préparer. Dès qu’ils sortaient de la maison, tout le monde pouvait sentir l’odeur de l’eau de cologne qu’ils utilisaient. Quelle était la différence ? Quand ils devaient se laver, c’était un travail. Mais quand ils le voulurent d’eux-mêmes, je n’avais plus besoin de le demander ou de les menacer.

Ils le faisaient par amour.

Plus vous Le connaissez, plus vous L’aimez.

Ceci est exactement le même principe dans votre marche avec Dieu :  plus vous Le connaissez, plus vous L’aimez. Le plus vous êtes formé par son image dans votre intérieur, le plus vous devenez comme Lui. Durant votre marche dans la grâce, on ne voit pas tout le temps qui vous êtes de l’extérieur, mais cela ne change pas celui que vous êtes de l’intérieur - juste, saint et racheté!

Continuez à marcher

Continuez à grandir dans la grâce que Dieu a si abondamment versé sur vous. Vivez dans sa grâce et ne soyez pas assujetti à la loi. Arrêtez de vous maltraité chaque fois que vous trébuchez, tombez ou faites une faute. Laissez la Parole de Dieu changer votre système de croyance afin que vous puissiez voir qui vous êtes réellement dans le Christ. Ne pensez pas à ce qu’il vous faut pour vous « qualifier » pour la grâce de Dieu et recevez une révélation de ce que Jésus a fait pour vous sur la croix ! Une fois que vous croyez cela, déclarez-le courageusement et voyez comment cette révélation construit votre coeur. Et alors attention…

... Un changement réel, durable et pour la vie vient sur votre chemin !

Par: David R. Huskins

Archbishop David Huskins serves as the presiding bishop of the International Communion of Charismatic Churches, representing over 4 million people, and also is the founder and senior pastor of Cedar Lake Christian Center in Cedartown, Georgia. Along with frequent television appearances, Bishop Huskins also hosts a weekly radio program, A Call to Covenant, and is the author of The Power of the Covenant Heart, The Purpose of the Covenant Heart and Grace Shift.

Plus sur David R. Huskins | Article par David R. Huskins