Jette au loin la culpabilité et repose toi en Lui

Par: Evan Beecham
De: August - September 2012
Trouvé dans: L’Evangile de la grâce
Quand je pris conscience de cette révélation, je découvris que l’évangile de la grâce était le message le plus libérateur que j’eusse jamais entendu!

Soyez les bienvenus au nom du Seigneur. Que sa vie sans charges et son puissant repos soient dans votre vie par Sa grâce !

La parole de Dieu nous donne un grand espoir pour le futur. Les circonstances ne définissent pas qui vous êtes : Dieu a défini qui vous êtes en Jésus Christ. Comme un résultat de l’oeuvre achevée sur la croix, Dieu vous a équipé de la plus grande bénédiction connue de l’homme et cette bénédiction vous permettra de régner dans la vie.
Romains 1 :17 « En cela est LE secret de la puissance de l’évangile ; il n’y a pas de bonnes nouvelles sans une révélation de la justice de Dieu ! » (Les bonnes nouvelles sont le fait que Jésus sur la croix fut un succès. Dieu sauva nos vies, Il racheta notre innocence. L’homme ne sera jamais plus jugé juste ou injuste selon ses capacités à obéir des lois morales ! Il ne s’agit pas de ce que l’homme peut faire, mais de ce que Jésus a fait !) Dieu essaie maintenant de persuader chacun de nous de croire que ce que Lui Dieu sait sur nous est ce qui est vrai. (C’est le principe de la foi pour la foi.) Les prophètes ont écrit en avance que Dieu savait que la justice définirait la vie qu’Il concevait pour nous. « La justice par Sa foi (la foi de Dieu) donne un sens à notre vie ».

La plus grande bénédiction connue de l’homme est Sa justice/justification. Recevez Son abondance de grâce et Son don de justice, et régner dans la vie (Romains 5 :17). Vous ne pouvez pas être justifiés par vos actes ou vos efforts, parce que cela serait une justification par le travail ou une justification par vous-mêmes.

J’en étais arrivé à la fin de moi-même

On m’a demandé récemment ce que je voulais dire par être arrivé à la fin de moi-même. Avant d’avoir compris la révélation de la grâce de Dieu, j’essayais d’organiser mon succès, et ensuite par mes propres efforts, j’essayais d’exécuter le plan que je m’étais fait. J’essayais de gagner la faveur de Dieu par mon travail – donner, prier, aller à l’église (ces choses sont bonnes, mais pas quand elles sont faites parce que l’on se sent coupable). Je faisais des choses dans l’espoir d’attirer l’attention de Dieu afin qu’Il voit mes efforts et me donne sa faveur.

Ensuite, et en ayant comme point de départ mes efforts, je posais les questions suivantes : Où ais-je failli? Qu’est-ce que j’ai fait de mal? Dieu, pourquoi est-ce que Tu ne me bénis pas ? Ne vois-Tu pas ce que je fais pour toi ?

Chaque fois que quelque chose tournait mal, je pensais que c’était parce que j’étais tombé en dehors de la relation /communion avec Dieu.  Aussi je devais travailler encore plus pour retourner là où j’avais été. Je pensais que ce travail allait apporter des bénédictions dans mes affaires et dans mon ministère. Je participais à des conférences pour hommes d’affaires où on nous disais qu’il faut en faire encore davantage.  Nous n’en faisions jamais assez. On arrivait presque au but, mais jamais au but. Beaucoup de chrétiens en sont là eux aussi. Ils peuvent avoir un certain succès, mais tout d’un coup, ils sont à nouveau dans la case de départ. Il n’y pas de repos dans cet allez-et-venue.

Ensuite, et en ayant comme point de départ mes efforts, viennent les questions suivantes : Où ais-je failli? Qu’est-ce que j’ai fait de mal? Dieu, pourquoi est-ce que Tu ne me bénis pas ? Ne vois-Tu pas ce que je fais pour toi ? Je vivais une vie d’efforts perpétuels. Après des années comme cela, je lus Hébreux 4 sur le repos de Dieu. Je devins obsédé par ce repos, et désespéré de le recevoir. Je réalisais aussi que je ne pouvais plus continuer à travailler comme je l’avais fait, aussi je commenҫais ma quête du repos. C’est à ce moment-là que j’en suis arrivé à la fin de moi-même. Je devins conscient que c’était moi le problème et comme je grandissais dans la révélation, je vis clairement que j’avais été plein d’efforts personnels.

Le message le plus libérateur qui soit

Quand je pris conscience de cette révélation, je découvris que l’évangile de la grâce était le message le plus libérateur que j’eusse jamais entendu! Jésus me pardonna et me rendut innocent A JAMAIS. Il me qualifia pour cette innocence sur la croix. Il devint moi, afin que je pusse devenir Lui. WOW! Je parvins à voir qui j’étais dans le Christ. Tout ce que j’avais à faire fut de le croire et de recevoir Sa grâce et le don de justice. Je n’avais plus besoin d’essayer d’y arriver par moi-même, et pour la première fois dans ma vie, je pus me reposer en Jésus Christ et en ce qu’Il avait fait pour moi ! Je me réveillais dans un monde différent où  les succès furent à moi, non pas par mes efforts, mais parce que Jésus en avait payé le prix.

Je me réveillais dans un monde différent où  les succès furent à moi, non pas par mes efforts, mais parce que Jésus en avait payé le prix. Sa faveur était sur moi, dans mes affaires et dans mon ministère

Est-ce que cela est trop bien pour être vrai ? Oui, c’est trop bien, et c’est vrai, louez le Seigneur ! Dieu vous aime tellement que quand votre tasse est pleine, Il continue à verser, et votre tasse de bénédictions déborde. Il est très bon avec moi, et Sa bonté produisit un changement radical dans ma manière de penser ma vie (ce que en fait repentance veut dire). Je suis caché dans le Christ en Dieu ; quelle place merveilleuse !  Je suis aimé, accepté, justifié et innocent. Il m’a rendu capable de recevoir mon héritage.  Oui, Il est trop bon, et j’aime cela, et et la seule chose que j’eu à faire fut d’arrêter de m’efforcer, de croire à ce que Jésus fit pour moi, le recevoir et entrer dans Son repos.

« Ayant donc été justifiés sur le principe de la foi, nous avons la paix avec Dieu par notre seigneur Jésus Christ » (Romains 5 :1).  La paix est une place où l’on peut prendre plaisir à ou goûter sans réserve à l’amitié au-delà de la culpabilité, la suspicion, les blâmes et un sentiment d’infériorité.  Son repos célèbre un plaisir sans réserve de Lui ! Je commenҫais à réaliser combien Dieu m’aimait.
Romains 5:8-9
« Mais Dieu constate son amour à lui envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. Si Dieu put nous aimer quand nous étions encore coupables et loin de Lui, comment sommes- nous encore plus libres de réaliser Son amour maintenant que nous sommes proclamés innocents par son sang ? »

Arrêtez de vous efforcer et de peiner ; reposez-vous dans ce que Jésus a fait pour vous sur le calvaire. Il vous a préparé une bonne vie ; Il vous a préparé des provisions abondantes. Aussi entrez dans Son repos ! La seule chose que vous avez à faire est de croire.

Entrez dans son repos

Votre vie changera à tout jamais quand vous croirez ce que Dieu dit de vous comme le résultat de l’oeuvre achevée sur la croix. Comme je l’ai dit auparavant, Dieu vous a préparé une bonne vie.  La lettre aux Ephésiens chapitre 2 :4-10 décrit l’amour intense et merveilleux avec lequel Il nous aime et comment nous sommes assis avec Jésus Christ dans les cieux.  Il nous permit de nous asseoir avec Lui afin de démontrer à travers les âges son immensurable grâce et sa bonté envers nous. Dans le verset 10 Il résume le tout en disant qu’Il veut que nous vivons la bonne vie qu’Il a arrangé et préparé à l’avance pour nous.

Nous sommes destinés à vivre victorieusement dans tous les domaines de la vie privée, le ministère et l’occupation professionelle.

Cette bonne vie, pleine de Son abondance, est disponible à cause de l’oeuvre achevée sur la croix. Pour entrer dans cette bonne vie, il suffit de rentrer dans Son repos.

Quelle difficulté recontrez-vous aujourd’hui ? Entrez dans son repos; ne manquez pas l’entrée à cause de votre incrédulité. Dieu a préparé un repos pour nous, un repos où vous apprenez et croyez qui vous êtes dans le Christ. Quand vous serez établies dans les réalités de la rédemption, vous pourrez jouir pleinement des faveurs abondantes de Dieu.

Une de vie de victoire dans tous les domaines de la vie

Nous sommes destinés à vivre victorieusement dans tous les domaines de la vie privée, le ministère et l’occupation professionelle. Beaucoup de chrétiens séparent leurs occupations professionelles et leur carrière de leur vie privée.  Ils parlent de leur travail (si ce n’est pas un ministère) comme séculaire, et l’excluent ainsi des bénédictions parce qu’ on leur a faussement enseigné que Dieu bénit seulement « ce qu’on fait pour Lui ». La racine du mot séculaire est « temporaire » – opposé à l’éternité del’église – et veut dire « non relié à l’église ».  Vous n’êtes pas reliés à une religion, vous êtes liés à Jésus qui vous aime avec une grande intensité et qui se soucie de tout ce que vous faites. Il prit le temps de compter chaque cheveu de votre tête. Pourquoi fit-Il cela ? Parce qu’Il vous aime, voilà pourquoi !

Quand les chrétiens vivent par la loi, ils essaient de devenir (par leurs propres efforts) ce qu’ils sont déjà.

Jésus est venu pour nous racheter et nous réintroduire à nous-mêmes. Il racheta notre innocence et nous justifia. Dans la lettre aux Hébreux 4, nous voyons que le peuple d’Israël n’entra pas dans Son repos par ce qu’il crut un mensonge sur lui-même. Au verset 11, nous sommes avertis afin de ne pas tomber dans la même incrédulité.

Quand les chrétiens vivent par la loi, ils essaient de devenir (par leurs propres efforts) ce qu’ils sont déjà. Ils essaient de devenir justes et saints alors qu’ils sont déjà saints et justes dans le Christ.  Ils essaient continuellement de pardonner afin de pouvoir être pardonnés. Vous êtes dejà pardonnés et inncocents parce que Jésus prit votre punition sur la croix une fois pour toutes. Aussi n’essayez pas de devenir ce que Dieu a déjà fait de vous. Vous dérangez seulement la grâce de Dieu dans votre vie quand vous y essayez.

Vous ne pouvez rien faire de spécial pour mériter le repos ; Jésus en a déjà payé le prix. Dans les Nombres 33 :11, nous voyons comment le rapport de dix espions produisit de l’incroyance/du manque de foi, et cela arrêta le peuple d’entrer dans le repos, dans la terre promise. Ils croyaient qu’ils n’étaient rien et que l’ennemi était trop grand et trop nombreux. Ils ne croyaient pas ce que Dieu leur avait dit sur eux-mêmes.

Une vie sans culpabilité

Nous sommes rachetés par Jésus ; Il est la propiation (le sacrifice suffisant) qui racheta notre innocence. Le plan de rachat et de rédemption de Dieu est parfait et total. Le croyez-vous ? Si vous le croyez, vous n’aurez aucun problème à croire que vous êtes justifiés, innocents, acquittés, pardonnés à jamais, saints en Jésus Christ. Il vous aime aussi intensément et Il ne sera plus jamais en colère contre vous (Esaïe 54 :9). Vous croirez aussi que comme Lui Il est dans ce monde , ainsi vous êtes - et tout cela à cause de sa grâce et non pas à  cause de votre « essai de devenir ». Reposez-vous donc dans ce que Jésus a fait pour vous et arrêtez d’essayer de devenir par vos propres efforts ce qu’il a déjà fait de vous.

Chaque fois que vous essayer de devenir ce que vous croyez être et que vous n’y arrivez pas, un sentiment de culpabilité s’écoule en vous.

Chaque fois que vous essayer de devenir ce que vous croyez être et que vous n’y arrivez pas, un sentiment de culpabilité s’écoule en vous. Vous ne pouvez pas avoir une relation pleine de qualités avec quelqu’un dans une atmosphère de culpabilité ! Quand la culpabilité s’installe, vous avez cru un mensonge sur vous-mêmes, et cela aura des conséquences pour votre repos.  Vivez sans culpabilité – Jésus vous rendit innocents! N’essayez pas de gagner ou de mériter ce qu’Il vous a donné.

Voilà la vie en abondance que Jésus est venu vous donner (Jean 10 :10) ! Quand vous comprendrez cette révélation, alors votre vie, votre carrière et tout le reste seront bouleversés. Porquoi est-ce que je dis bouleversés ? Parce que cette faҫon de penser va à l’encontre de la faҫon de penser dans le monde.  Dans les Actes des Apôtres 17 :6, les disciples furent accusés de bouleverser le monde avec l’évangile de grâce. Quel Père fantastique, puissant, aimant que nous avons ! Maintenant voyez-vous comment vous pouvez régner comme un roi dans la vie aujourd’hui à travers ce qu’Il a fait pour vous ? Ses provisions abondantes et son succès sans effort couleront dans votre vie quand vous êtes au repos.

Par: Evan Beecham

Evan Beecham is a Pastor and Business owner, he owns an Insurance and Financial Planning Service, for the last 20 years, and has been in various aspects of ministry for 31 years.

Plus sur Evan Beecham | Article par Evan Beecham