Le salut vit en vous

Par: Scott McIntyre
De: September 2008
Trouvé dans: Christ en vous
Jésus n’est pas seulement le donneur de salut. Il est aussi la substance même du salut.

Êtes-vous contents d’être sauvés? Moi je le suis. En fait si vous demandez n’importe quel chrétien s’il est content dêtre sauvé, la réponse sera oui. Mais si vous demandez ce qu’est le salut, vous recevrez à coup sûr un grand choix de réponses. ’Le salut veut dire que j’irais au ciel quand je meure’, ’le salut est d’être libre face au péché’, ’le salut est délivrance… guérison… liberté... restauration… plénitude… protection’. Oui, toutes ces réponses sont de bonnes réponses. Mais elles ne sont que partielles.

Le salut est une personne

Qu’est-ce que le salut? JÉSUS. Sans Lui, aucune des bonnes choses nommées auparavant ne sont accessibles pour nous. Mais avec Lui, toutes ces bonnes choses nous appartiennent maintenant, et avec elles toutes les autres bénédictions de Dieu. Jésus n’est pas seulement celui qui donne le salut. Il est aussi la substance même du salut. Répète avec moi ’Jésus est mon salut’.

Des centaines d’années avant l’incarnation du Christ, le prophète Esaïe avait beaucoup à dire sur Jésus. Considère ces paroles d’Esaïe 49:6 où Dieu parle au Messie:

’...C’est peu de chose que tu me sois serviteur pour rétablir les tribus de Jacob et pour ramener les préservés d’Israël; je te donnerai ausi pour être une lumière des nations, pour être mon salut jusqu’au bout de la terre.’

Est-ce que tu vois ce qui est écrit? Dieu envoya Jésus pour ÊTRE le salut. Dieu ne dit pas que Jésus seulement donnera le salut. Il ne dit pas que Jésus établira des standards pour ceux qui espèrent être sauvés. Il ne dit pas non plus que Jésus enseignera aux peuples la bonne facon de vivre pour être sauvé. Dieu dit que Jésus SERA le salut. Ceci est une bonne nouvelle pour nous, mes amis. Le salut n’a pas besoin d’être accompli, comme si Dieu commenca quelque chose et c’est nous qui sommes obligés de le terminer. Non, pour le juif et pour le non-juif le salut est ici. Son nom est Jésus!

J’aime ce que Dieu dit dans les paroles citées. Oui, Jésus est venu pour la nation d’Israël. Merci Dieu pour son amour pour Israël. Mais Il ne s’arrêta pas là. En langue d’aujourd’hui, Dieu dit’ ceci n’est pas assez. J’aime Israël et je vais restaurer la nation. Mais ceci ne suffit pas. Jésus, Tu seras Mon salut pour tout homme!’

Le plan de Dieu était en place depuis le commencement des temps, et même avant (Apocalypse 13:8). Jésus était destiné à être le salut pour tout homme.

’N’oublie pas Siméon’

Je sais que ceci est la lettre de septembre, mais nous avons besoin d’étudier le témoignage d’un personnage lié à l’évangile de Noel. Depuis que j’ai commencé à voir que Jésus est notre salut, j’ai pensé ’N’oublie pas Siméon’.

La confiance de Siméon n’était pas dans sa dévotion, mais uniquement dans Celui qui est le salut.

Luc 2 nous rapporte que le Saint Esprit avait révélé à Siméon qu’il ne mourrait pas avant d’avoir vu le Christ du Seigneur. Le jour arriva enfin quand Marie et Joseph amenèrent l’enfant Jésus au temple selon la coutume juive. Siméon donc, conduit par l’Esprit, était au temple ce jour-là. Ayant rencontré Marie et Joseph, il put tenir l’enfant dans ses bras. Et voici ce que Siméon dit, ayant l’enfant dans ses bras: ’Maintenant, Seigneur, tu laisses aller ton esclave en paix selon ta parole; car mes yeux ont vu ton salut.’ (Luc 2:29-30)

Was Simeon “seeing something in the Spirit?”  No.  He was seeing a baby boy.  Yet he declared that the child in his arms was God’s salvation for all people.  It is interesting to note that Simeon was said to be “just and devout” (Luke 2:25).  But by reading his words, we can see that Simeon’s confidence was not in his devotion.  His confidence was in the One who is salvation.  I am glad to follow Simeon’s example, and I trust that you are, too.  It is good to be devoted to God out of a desire to please Him.  But never put your confidence in what you think you can or should do.  Our confidence belongs solely in Jesus. 

Est-ce que Siméon voyait quelque chose dans l’Esprit? Non. Il regardait un petit garcon. Pourtant il déclara que l’enfant dans ses bras était le salut de Dieu pour tout homme. Il est intéressant de noter qu’il est dit de Siméon qu’il était juste et pieux (Luc 2:25). Mais en lisant ces paroles, nous comprenons que la confiance de Siméon n’était pas dans sa dévotion. Sa confiance était dans Celui qui est le salut. Je suis content de suivre l’exemple de Siméon, et je fais confiance que vous aussi vous le faites. Il est bon d’être dévoué à Dieu à partir d’un désir de plaire à Dieu. Mais ne mets jamais ta confiance dans ce que tu crois pouvoir faire ou devoir faire. Notre confiance est entièrement et seulement en Jésus.

Redécouvre la joie et le repos en Jésus

Peut-être que tu t’es donné de la peine pour plaire à Dieu, ou bien tu t’es évertué à recevoir quelque chose de Dieu. Peut-être que tu manques de certitude dans ta relation à Dieu, ou bien tu en es arrivé à conclure que certaines bénédictions de Dieu sont pour les autres et non pour toi. Peut-être tu es un pasteur à plein temps, mais tu n’as pas vu les résultats que tu as espérés et tu ressens un échec.

Laisse-moi partager quelques exemples qui j’espère t’aideront à redécouvrir la joie et le repos en Jésus notre salut. La vérité est que quand nous nous retournons sur nous-mêmes, nous sommes le plus souvent écrasés par les circonstances. Mais quand nous nous tournons vers Jésus, nous sommes réconfortés, remplis par Sa foi et nous recevons de l’énergie.

Ouvre le don du salut

As-tu recu un cadeau bien enveloppé dasn une boîte? J’espère que cela t’es arrivé parce que c’est agréable de recevoir un cadeau. Maintenant, que fais-tu quand tu recois un cadeau? Est-ce que tu portes cette boîte bien enveloppée et tu l’as montre à quiconque tu rencontres sur ton chemin? Non. Est-ce que tu mets cette boîte non ouverte sur une étagère afin de pouvoir regarder cette boîte les jours à venir? Non. Que fais-tu? Bon, si tu es comme moi, tu ouvres cette boîte aussi vite que tu peux! Tu veux découvrir ce qui est dans le paquet!

Quand nous nous retournons sur nous-mêmes, nous sommes le plus souvent écrasés par les circonstances. Mais quand nous nous tournons vers Jésus, nous sommes réconfortés, remplis par Sa foi et nous recevons de l’énergie.

Mon ami, le salut est un cadeau de Dieu. Ce cadeau t’a été donné entièrement dans la personne de Jésus Christ. Tu n’as pas besoin de quémander Dieu ou de penser que tu es exclu de certaines de Ses bénédictions. La seule chose que nous avons besoin de faire est de connaître de plus en plus ce que nous avons recu en Jésus. En fait, comme j’écris ce paragraphe, je me souviens des paroles de Jésus sur le travail du Saint Esprit: ’Celui-là me glorifiera; car il prendra de ce qui est à moi, et vous l’annoncera.’ (Jean 16:14) Merci à l’Esprit de Dieu qui nous aide à ouvrir le don du salut!

Quand nous étudions et écoutons la parole de Dieu, l’Esprit de Dieu montre comment la justice et la sainteté sont venus jusqu’à nous en Jésus (Ephésiens 4:20-24), comment la guérison et la plénitude nous appartiennet en Lui (Esaïe 53:4-5, 1 Pierre 2:24); comment les provisions pour nos besoins nous parviennent par Lui (Philippiens 4:19); comment la grâce et la paix augmentent pour nous dans la connaissance de Lui (2 Pierre 1:2). Cette liste pourrait continuer sur plusieurs pages, mais cela est suffisant pour dire que la découverte de la grandeur de Jésus nous inspire à être d’accord avec l’écrivain de la lettre aux Hébreux qui résume sa description du Christ avec la simple phrase ’...un si grand salut’ (Hébreux 2:3a)

La fontaine du salut est en nous

Pour conclure, où est Jésus aujourd’hui? Il est EN TOI (Colossiens 1:27). En fait Il décrit Sa vie en toi, le croyant, comme ’une fontaine d’eau jaillissant en vie éternelle’ (Jean 4:14). Maintenant, se souvenant que le Christ est en toi, considère le passage d’Esaïe 12 dans lequel nous trouvons une clé pour recevoir de Dieu et pour être un vaisseau de Sa vie:

’Car Jah, Jehovah, est ma force et mon cantique, et il a été mon salut. Et vous puiserez de l’eau avec joie aux fontaines du salut’ (Esaïe 12:2-3)

Le Christ en toi est ta fontaine du salut. Mais qu’est cela veut dire ’Puiser de l’eau aux fontaines’? A première vue, cela ressemble à beaucoup de travail. Si tu as besoin de beaucoup d’eau, cela veut dire porter un grand poids. Est-ce qu’Esaïe nous dit que cela dépende de nous de faire arriver les évènements? Non. Je crois qu’Esaïe dit que nous pouvons nous réjouir des bienfaits du salut de la même facon dont nous avons accès à l’eau. Au temps d’Esaïe, les gens avaient accès à l’eau en faisant descendre un seau dans un puits et en le remontant plein. De nos jours, comment cela se passe-t-il? Est-ce que tu vas dans la cour et fais descendre un seau dans un puits? Non. Tu vas jusqu’à l’évier et tu ouvres le robinet. Ceci est une magnifique image pour toi et moi: Jésus, ton salut, est une fontaine de la vie de Dieu en toi. Il est ta justice, sainteté, sagesse, guérison et force. Il est le Oint en toi qui te donne la possibilité de vivre et de servir. Et tout ce que tu as besoin de faire est de laisser le robinet ouvert.

En dehors de Jésus, nous n’avons pas accès à la fontaine. Tu n’as pas besoin de creuser le puits. Tu n’as pas besoin d’installer les tuyaux. Connais seulement Jésus vivant en toi, et garde le robinet ouvert pour lui.

 

Par: Scott McIntyre

Founder of Front & Center Ministries
Ontario, Canada
http://www.front-and-center.ca

Plus sur Scott McIntyre | Article par Scott McIntyre