Le meilleur est ici

Par: Mike Walker
De: November 2008
Trouvé dans: L’Evangile de la grâce
Je me souviens toujours du jour où Dieu me révéla que « Le Meilleur » est déjà arrivé – l’étonnante grâce de Dieu en Jésus Christ !

Certains disent « Le meilleur reste encore à venir ! ». Mais je veux que tu saches que tu peux avoir une vie à son sommet/apogée maintenant.

La loi était bonne et sainte, mais Dieu montra sa grâce sous la forme de son fils afin que nous puissions recevoir la vie - une vie en son apogée. Je me souviens toujours du jour où Dieu me révéla que « Le Meilleur » est déjà arrivé – l’étonnante grâce de Dieu révélée en Jésus Christ.

La religion ne se repose pas

Il existe dans le coeur des hommes un besoin de plaire et satisfaire le dieu dans lequel ils croient. Mais si nous ne nous reposons pas sur le « meilleur » de Dieu et laissons nos actions être des réponses à notre compréhension à l’amour étonnant/surprenant de Jésus, ce désir de plaire peut rapidement devenir des actions faites pour obtenir que l’attention de Dieu se tourne vers nous. C’est, mon ami, ce que l’on appelle ‘religion’.  Pasteur, que veux-tu dire par là ? Simplement que dans notre poursuite de faire le mieux pour plaire à Dieu notre créateur, nous découvrons que notre attention s’est déplacé de Dieu vers notre abileté à devenir digne et accepté de Lui. A ce moment-là la sainteteté, l’ordre, la discipline et le devoir religieux prendront bientôt la place d’une relation personelle avec Lui.

La grâce est abondante

L’abondance de la grâce et le don de justice donnent la force de régner dans la vie !

Regarde cette vérité étonnante révélée dans la phrase suivante :
« Or la loi est intervenue afin que la faute abondât ; mais là où le péché abondait, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi aussi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. » (Romains 5:20-21)

Wow, c’est ici que nous voyons que par l’intervention divine, le péché dans toute sa totalité ne peut pas éclipser la richesse d’une vie remplie de grâce. Par la croix, le paiement fut complet, le chèque fut signé par Son sang, et la dette fut payée pour nos péchés : non seulement le paiement fut suffisant, mais il fut même plus que suffisant. Ceci se dévoile comme une réalité incroyable quand nous embrassons la vérité sur la grâce de Dieu. Le salut est la victoire écrasante de la gloire de Dieu.

L’apôtre Paul déclare ici que la grâce abonde davantage :

« Or la loi est intervenue afin que la faute abondât ; mais là où le péché abondait, la grâce a surabondé. » (Romains 5 :20)

Ceci est l’acte de grâce pour la vie du pécheur qui est maintenant délivré ! C’est bien encourageant et cela nourrit nos coeurs de foi! La loi fit que les péchés abondèrent et nous révéla que nous ne pourrions jamais exaucer les normes requises pour être juste devant Dieu. Mais, ô, merveille de l’étonnante grâce ! En Lui nous est révélé l’amour inconditionné de Dieu qui nous apporte la rédemption des péchés et nous délivre de leur pouvoir sur nous. 

La puissance du péché est la loi

Par Adam, le péché entra dans l’humanité et le résultat en est que nous avons tous péchés.

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort a passé à tous les hommes, en ce que tous ont péché... » (Romains 5 :12)

Ensuite vint la loi mosaïque, la loi de Dieu. Nous pouvons voir à travers l’histoire qu’une fois que la porte fut ouverte et que le péché fit son entrée, la loi ne put pas arrêter sa marche, mais que le résultat de la loi fut que les péchés abondèrent. La loi dévoila les péchés à l’homme et ainsi nous prirent conscience du péché. Ce n’était pas tant que la loi n’était effective quant à son but (elle apporta aux hommes une conviction sur leurs péchés), mais elle ne donna aucune solution au problème du péché. Elle laissa les hommes sans aide et sans espoir. La loi de Dieu pouvait dire par exemple « ne fais pas cela » et le péché dans l’homme le faisait quand même parce la force du péché est dans la loi. 

« Nous régnons encore davantage dans la vie en nous reposant sur le meilleur de Dieu ...Jésus le Christ ! »

« Or l’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et la puissance du péché, c’est la loi. » (1 Corinthiens 15 :36)

La force de régner dans la vie

A cause de la loi, le péché régnait sur l’homme comme un roi et l’homme était sous sa dominion. Les êtres humains vivaient commes des esclaves sous le règne de ce roi cruel.  Mais ensuite arriva LE ROI DES ROIS, JESUS CHRIST LE JUSTE, qui révéla et montra à l’homme l’étonante grâce de Dieu. Le « meilleur » était maintenant arrivé !

Quand le péché règne, il en suit toujours une mort spirituelle et physique – la puissance du péché exige et demande, mais ne donne jamais rien, suçant la vraie vie de l’humanité. Mais la grâce a triomphé du péché et de la mort, redonnant la vie qui avait été volé par le péché à tous ceux qui veulent croire et recevoir ce miracle surprenant.
L’abondance de la grâce et le don de justice donnent le pouvoir de régner dans la vie ! Le nouvel homme dans le Christ va pouvoir paraître par l’intermédiaire de la grâce.

« Car, si par la faute d’un seul, la mort a régné par un seul, beaucoup plutôt ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de justice, régneront-ils en vie par un seul, Jésus Christ » (Romains 5 :17)

Ici nous voyons que l’incroyable grâce de Dieu détrône complètement le puissant règne du péché. Mais La grâce de Dieu est bien plus qu’un conquérant du péché ! Jésus est le Roi de paix et le Roi de la justice. Il triomphe sur les puissances du péché et nous donne sa victoire, afin que nous soyions plus que vainqueurs. Nous régnons encore davantage dans la vie en nous reposant sur le meilleur de Dieu ...Jésus le Christ !

La grâce abondait au sondage

« Or la loi est intervenue afin que la faute abondât ; mais là où le péché abondait, la grâce a surabondé, afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi aussi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle par Jésus Christ notre Seigneur. » (Romains 5 :20-21)

La grâce a surabondé ! ici aux Etats-Unis, nous avons juste eu une élection présidentielle. Comme je regardais le sondages et les marges, les prédictions et les débats, une chose était certaine : un candidat sera le vainqueur. La victoire du candidat appelé grâce ne fut pas une victoire de petite marge, mais une victoire écrasante. La grâce a surabondé au vote ; c’est le candidat qui est en faveur du peuple. L’Ecriture dit que le péché « abondait » - il fit une bonne course, il arriva même plus loin que ce qu’on avait pensé. Mais la citation « la grâce surabonda » ne veut pas seulement dire aller au delà des probabilités, mais encore plus que celles-ci! La grâce de Dieu dépasse et surpasse toutes attentes.

Il n’y a pas besoin d’un nouveau vote. Le vote est fini, le champion est proclamé et la grâce règne maintenant par la justice. Toutes les promesses sont maintenant oui et amen en Lui.

La justice par la grâce

Par Adam, l’homme perdit son innocence, mais l’innocence est restaurée dans le Christ, parce que nous croyons et recevons le don divin de justice ! Dans le jardin d’Eden, Adam et Eve n’avaient pas cette justice. Etre trouvé innocent revient à être déclaré non coupable, mais la justice est donné parce que tout a été fait selon les normes requises par Dieu. La loi organisait la scène afin que nous nous acquitions des exigences posées par la justice. Jésus, comme être humain, exécuta toutes les exigences demandées par la loi. Sur la croix, Il prit sur Lui tous nos péchés et leur châtiment, et ensuite gratuitement Il nous donna Sa justice divine. Maintenant, par la grâce, le rideau est baissé, la représentation est terminée – simplement crois et reçois ce que Jésus a fait !

« ...le péché dans sa totalité ne peut pas éclipser la richesse d’une vie pleine de grâce »

Dans le jardin, nous voyons l’homme marchant et parlant avec Dieu ; Dieu s’approche et s’éloigne de la présence de l’homme. Mais dans la grâce nous voyons le Christ toujours présent, qui ne nous quitte jamais et qui ne nous abandonne pas. Vivant en nous, Il est notre espoir de gloire.

Le péché d’Adam posa le besoin de la Loi dont le but fut de révéler le péché. La puissance du péché est la Loi. Sous la Loi, l’homme devait faire certaines choses afin de recevoir la faveur de Dieu. Mais sous l’abondance de la grâce, nous découvrons que le Christ est vraiment notre rédempteur ! La grâce accomplit un échange divin. Sur la croix, Jésus prit le châtiment de tous les péchés et en retour Il nous donna Sa divine justice. Il nous racheta du péché et de tous les résultats de la puissance du péché ; la paix avec Dieu est maintant notre vérité. Nous avons un guide divin qui est toujours avec nous.

Guérison, approvisionnement, et délivrance de la solitude sont maintenant nos réalités. Jésus triompha sur tous les pouvoirs du diable afin que nous puissions vivre une vie victorieuse en recevant ce qu’Il a fait… Mon ami, le « meilleur » est déjà ici.

Par: Mike Walker

Rev. Walker along with his wife Jane set out to establish and build a strong local church in Post Falls, ID. Thus came the pioneering of Faith Tabernacle Church. Since that step of faith 23 years ago, this journey has seen them into over twenty countries.

Plus sur Mike Walker | Article par Mike Walker