Sainteté véritable par la grâce de Dieu

Par: Peter Youngren
De: February 2009
Trouvé dans: Sanctification
Les croyants désirent vivre une vie fertile et sainte, alors pourquoi n’y arrivent-ils pas ? Quelle en est la solution ?

« Or vous êtes de lui dans le Christ Jésus, qui nous a été fait sagesse de la part de Dieu, et justice, et sainteté, et rédemption, afin que comme il est écrit :  Celui qui se glorifie, se glorifie dans le Seigneur »   (1 Cor 1:30-31)

L’enseignement sur la justification par Jésus Christ sans l’aide de nos propres mérites conduit souvent à la question suivante : « Comment pouvons-nous être justes sans faire tout d’abord des oeuvres justes ? ». Posons la question autrement : « Comment put Jésus devenir péché sans avoir jamais commis de péché ? » En effet, la bible nous dit que quand Jésus alla vers la croix, Il fut fait péché. Comment cela fut-il possible ? La réponse en est : ceci est l’oeuvre de Dieu. Dieu prit les péchés du monde et les mit sur Jésus. Nous sommes justifiés de la même manière – c’est l’oeuvre de Dieu. Nous devenons de nouvelles créatures dans le Christ sans l’aide de nos propres oeuvres. 

Certains peuvent penser que nous évitons la question du péché, mais ceci n’est pas le cas. Au contraire, nous enseignons comment la véritable sainteté nous fut donnée.

Vraiment sanctifiés

Comment vaincre le péché ? Comment sommes-nous sanctifiés ? Laissez-moi vous montrer à partir de la parole de Dieu le seul pouvoir qui nous délivre du péché et nous sanctifie – la grâce de Dieu. Certains prédicateurs aiment utiliser deux mots que Paul ne mentionne pas : Postion et expérience. Ces prédicateurs disent que du point de vous de notre position nous sommes sanctifiés en Jésus : Il est devenu notre sagesse, justice, sainteté et rédemption. Mais en même temps, ils disent que nous ne le sommes pas par notre expérience.

Jésus est réellement et en vérité devenu notre sainteté.

Souviens-toi, Paul écrit cela aux Corinthiens, et nous savons que les péchés et les conflits abondaient à Corinthe. Pourtant, il présente aux Corinthiens comme fait accompli que Jésus est devenu leur sagesse, justice, sainteté et redemtion. Il n’utilise pas les mots position et expérience. Il parle de Jésus notre sainteté comme d’une réalité. Jésus est réellement et en vérité devenu notre sainteté. Si la sainteté vient par la grâce, personne ne peut se glorifier de lui-même, mais que celui qui se glorifie, « qu’il le fasse dans le Seigneur » . Si nous revendiquons la sainteté seulement à cause de notre position, la sainteté n’a plus aucun sens – parce que nous vivons dans le domaine des expériences. Je ne m’intéresse pas à Jésus comme une poisition théologique, mais parce que Jésus est en moi maintenant, en réalité, et que cela a un sens pour moi.

Mort au péché

Si nous essayons de nous sanctifier de notre propre force et puissance, cela nous conduira tout droit à la mort.

Nous lisons, « ...tenez-vous vous-mêmes pour morts au péché, mais pour vivants à Dieu dans le Christ Jésus » (Romains 6:11). Remarquez que Paul dit « tenez vous ». Ceci n’est pas simplement un point de vue théologique, mais aussi quelque chose de bien concret. Tenir compte de quelque chose veut dire pouvoir réellement compter sur cela. En d’autres termes, prenez vraiment en compte le fait que vous êtes morts au péché. Il continue,  « car si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez » (Romains 8:13). Si nous essayions de devenir saints par notrer propre pouvoir et puissance, cela nous conduit seulement à la mort. Mais si nous pratiquons la nouvelle alliance, l’alliance de l’Esprit, cela produira de la vie. La lettre tue, mais l’Esprit vivifie. Nous pouvons vivre cette nouvelle vie dans le Christ seulement si nous permettons à l’Esprit Saint de nous aider.

Si vous vous trouvez devant une situation difficile, soyez silencieux et confessez Jésus comme votre sagesse. Cela ne prendra pas longtemps. Vous n’avez pas besoin de prier pendant une heure pour « avoir une percée » ou pour recevoir « l’onction de sagesse ».

Quand vous êtes tentés de pécher, taisez-vous et confessez Jésus comme votre justice.

Jésus Christ se montrera comme votre sagesse immédiatement. Vous serez surpris comment Sa sagesse se manifeste en vous. Vous découvrerez qu’en appelant à Lui, la réponse viendra très vite même dans les situations les plus difficiles.

Quand vous êtes tentés de pécher, taisez-vous et confessez Jésus comme votre justice. Vous n’avez pas besoin de vous battre. Lorsque vous prenez un instant pour confesser Jésus comme votre justice, vous remarquerez comment sa vie se manifeste en vous.

La victoire n’est pas gagnée en disant NON au péché, mais en disant OUI à Jésus. Le plus nous disons non au péché, le plus nous devenons conscient du péché. Le plus nous disons oui à Jésus, le plus nous devenons conscient de Jésus, et c’est à ce moment-là que le péché perd sa prise.

La victoire n’est pas gagnée en disant NON au péché, mais en disant OUI à Jésus.

Notre sainteté repose sur Jésus, et sur ce qu’Il a fait. Elle ne dépend pas de nous – elle dépend de Lui. Regarde Son oeuvre accomplie.

Si vous avez une mauvaise estime de vous-mêmes et que vous vous sentez sans valeur, taisez-vous et confessez Jésus comme votre rédemption. Vous ferez l’expérience de Sa vie, de sa force et de sa joie en vous.

Méthodes humaines

Il existe des méthodes de sanctification faites par les hommes – aussi dans les milieux charismatiques. Un pasteur dit une fois « Si vous avez un péché qui vient par habitude, vous avez un démon». Ceci n’est pas ce que le nouveau testament enseigne. Nous lisons l’exemple d’une personne qui faisez ce qu’elle ne voulait pas faire (Romains chapitre 7), mais le chapitre ne mentionne aucun démon. Au contraire, cette personne décrit une personne qui essaie d’accomplir les commandements de Dieu de ses propres forces. Le plus elle essayait d’accomplir la loi de ses propres forces, le plus difficile devint la situation. La seule solution pour cette personne « misérable » fut l’abondance de la grâce de Dieu. Le plus Jésus Christ se révèle en nous, le plus la victoire se manifeste dans nos vies.

L’armure spirituelle de la lettre aux Ephésiens chapitre 6 traite de la grâce de Dieu. Le casque parle du salut – nous sommes sauvés par la grâce. La cuirasse montre la justice – Jésus est notre justice. La ceinture est la vérité – Jésus dit «  Je suis la vérité » - nous vivons sous l’alliance de l’Esprit, non celle de la lettre. Les chaussures symbolisent l’évangile de la paix – la paix que le sang de Jésus acheta pour nous.

J’ai vu un livre avec le titre Chrétien – libère-toi. As-tu entendu quelque chose de si absurde ? Est-cela notre alliance ? Devons-nous nous délivrer nous-mêmes ? Beaucoup essaient de le faire, mais quand ils essaient de se rendre libres et saints, ils n’y arrivent jamais réellement. Ils peuvent se sentir libres une courte période, et ensuite ils doivent à nouveau rechercher la liberté.

Il est populaire d’utiliser la phrase « Dis simplement non ». Un tel enseignement souligne la force de notre propre volonté dans notre sanctification. Quand notre volonté se bat avec le péché, notre force de volonté perdra toujours. Si notre propre force de volonté pourrait nous sanctifier, la mort et la résurrection de Jésus auraient été vaines.

Notre part

Beaucoup demandent « Mais que devons nous faire ? Sûrement nous devons faire quelque chose ? » . Oui il est important de comprendre notre part. Nous croyons et recevons ce que Jésus a déjà préparé pour nous, et nous Lui permettons de travailler en nous. Ceci est tellement radical que je dois vous donner quelques versets comme soutien.

« Or le Dieu de paix lui-même vous sanctifie entièrement ; et que votre esprit, votre âme, et votre corps tout entiers, soient conservés sans reproche en la venue de notre Seigneur Jésus Christ. Celui qui vous appelle est fidèle, qui aussi le fera ». ( 1 Thess 5 :23-24)

Qui est-ce qui vous sanctifie complètement ? – «  Le Dieu de paix »

Qui est fidèle ? – « Celui qui vous appelle. »

La sainteté n’est pas basée sur nos efforts, mais est l’oeuvre de Dieu en nous.

La sainteté n’est pas basée sur nos efforts, mais est l’oeuvre de Dieu en nous.

« Or le Dieu de paix qui a ramené d’entre les morts le grand pasteur des brebis, dans la puissance du sang de l’alliance éternelle, notre Seigneur Jésus, vous rende accomplis en toute bonne oeuvre pour faire sa volonté, faisant en vous ce qui est agréable devant lui, par Jésus Christ, auquel soit la gloire aux siècles des siècles ! Amen » (Hébreux 13 :20-21)

Qui nous rend accomplis en toute bonne oeuvre pour faire sa volonté ? – « Le Dieu de paix »

Qui fait en nous ce qui est agréable devant Dieu ? – « Le grand Berger »

Comment nous sanctifie-t-Il ? – « Par le sang de l’alliance éternelle »

Que devons-nous faire ? – Donner Lui « la gloire au siècles des siècles »

Ainsi tout dépend de Jésus. Il est notre justice, notre rédemption, notre sainteté et notre sagesse.

Ainsi tout dépend de Jésus. Il est notre justice, notre rédemption, notre sainteté et notre sagesse.

Les oeuvres de Dieu étaient parfois effrayantes dans l’ancien testament. Vous souvenez-vous du tonnerre que Dieu fit entendre dans le Mont Sinaï ? Ils étaient tous paniqués, Moïse inclus. Le Sinaï fut une démonstration de la sainteté de Dieu et le peuple fut effrayé. La sainteté et la sanctification manifestées par Jésus n’est pas effrayante – elles sont attrayantes.

Quand Moïse descendut du mont Sinï, le peuple s’enfuit par crainte. Quand Jésus descendit de la montagne de la transfiguration, nous lisons : « Et aussitôt toute la foule, le voyant, fut saisie d’étonnement ; et ils accoururent et le saluèrent. » (Marc 9 :15)

La gloire de l’ancien testament était effrayante, alors que la gloire du nouveau testament est attrayante.

Ne soyez pas découragé si une personne n’est pas transformée en une nuit. Dieu n’envoya pas Jésus pour changer nos conduites et comportements, mais pour nous donner un nouveau coeur.

Paul écrit, « Or notre Seigneur Jésus Christ lui-même, et notre Dieu et Père, qui nous a aimés et nous a donné une consolation éternelle et une bonne espérance par grâce, veuille consoler vos coeurs et vous affermir en toute bonne oeuvre et en toute bonne parole » (2 Thess 2 :16-17)

Qui est ce qui nous établis en toute bonne oeuvre ? – le « Seigneur Jésus Christ Lui-même ». Quand nous essayons de devenir saint par nos propres efforts, cela nous agite et nous trouble. La voie de Dieu nous donne des résultats positifs – « une consolation éternelle et une bonne espérance » par la grâce de Dieu.

Donnez-Lui la gloire

La clé est de dire OUI à la justice, la foi, l’amour et la paix.

Comment éviter les conduites et désirs impis ? Paul écrit, « Mais fuis les convoitises de la jeunesse, et poursuis la justice, la foi, l’amour, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un coeur pur» (2 Tim 2 :22). Beaucoup ne lisent que les quatre premiers mots : « Mais fuis les convoitises de la jeunesse. » Si nous nous arrêtons là, nous échouerons. La clé est de dire OUI à la justice, la loi, l’amour et la paix.

Quand un bébé crie, cela ne sert à rien de dire « Arrête de crier ». Au contraire, nous essayons de diriger l’attention du bébé dans une autre direction en chantant ou en secouant un trousseau de clés. Et soudainement le bébé oublie pourquoi il criait ! Le chemin de la victoire sur le péché n’est pas d’essayer de le vaincre de nos propres forces, mais de « poursuivre la justice, la piété, la foi, l’amour, la pateince, la douceur d’esprit » (1 Tim 6 :11). Nous voulons nous concentrer sur la justice, la divinité, la foi et l’amour de Jésus en nous.

« Le Seigneur me délivrera de toute mauvaise oeuvre et me conservera pour son royaume. A lui la gloire, aux siècles des siècles ! Amen » (2 Tim 4 :18)

Qui me délivre du mauvais ? – « Le Seigneur », Qui me garde ? – « Le Seigneur »

Que faisons nous ? – « Nous lui donnons gloire aux siècles des siècles. »

Qui est-ce qui nous empêche de trébucher ? Qui est ce qui nous présente sans faute ? « Dieu notre Sauveur »

« Or, à celui qui a le pouvoir de vous garder sans que vous bronchiez et de vous placer irréprochables devant sa gloire avec abondance de joie – au seul Dieu, notre Sauveur, par notre Seigneur Jésus Christ, gloire, majesté, force et pouvoir, dès avant tout siècle, et maintenant, et pour tous les siècles ! Amen » (Jude 24-25)

Qui est-ce qui nous empêche de trébucher ? Qui est ce qui nous présente sans faute ? « Dieu notre Sauveur »

Quelle est notre part ? – « Donnez-lui la gloire, la majesté, force et pouvoir, maintenant et à jamais ».

La sanctification n’est pas ce que nous pouvons faire, mais ce que Jésus fait en nous. Notre travail est tout simplement de croire et de nous confier à Lui. Nous pouvons vivre une vie sainte, mais non pas par notre propre puissance. La vraie/véritable sanctification est la vie de Jésus en nous.

LA VIE DE JESUS DONNE DES RESULTATS !

 

 

 

 

 

Par: Peter Youngren

As founder of World Impact Ministries, Celebration Bible College, Way of Peace and the Celebration Churches in Toronto, Hamilton and Niagara, Canada, Peter is committed to equipping believers to fulfill their purpose before the return of Jesus Christ.

Plus sur Peter Youngren | Article par Peter Youngren